Retour sur la conférence animée par Hedwige Vlasto

Retour sur la conférence animée par Hedwige Vlasto

 

Hedwige Vlasto, avocate au Barreau de Paris et consultante au cabinet CastaldiPartners, a animé mardi 2 février une conférence à distance intitulée "La mise en œuvre du principe de précaution en droit français" aux étudiants du MBA Finance et e-contrôle des risques. Retour sur son expérience.

Comment avez-vous vécu cette expérience en distanciel ?

Ma crainte était de ne pas réussir cette conférence à distance : capter d’emblée l’attention des étudiants sans accrocher leur regard, éveiller leur intérêt en étant masquée par la présentation, conserver leur capacité d’écoute sans être en mesure de sentir le moment où certains décrochent, sur un sujet juridique, pouvant être perçu comme rébarbatif, aride, c’était donc un challenge même si c’est un sujet qui me passionne ! Cette crainte a rapidement disparu : Blackboard permet d’interagir facilement avec les étudiants, au fil de l’intervention, sans casser sa dynamique.

Pourquoi est-ce important pour vous d'animer ce type de conférence ?

Je suis convaincue que pour avancer dans un monde complexe et incertain, il faut être préparé à la pluridisciplinarité, à la coopération et à l’indispensable perméabilité entre les disciplines, dans laquelle j’intègre bien entendu la discipline juridique.

Selon vous, qu'apporte cette conférence aux étudiants inscrits au MBA Finance et e-contrôle des risques ?

Pour moi, l’objectif de cette conférence était de semer en chacun(e) des étudiants quelques graines de « Curiosita Juridica », sur la culture générale des mécanismes juridiques complexes de la responsabilité liée aux enjeux sociaux et environnementaux. Il est essentiel que les enjeux climatiques, environnementaux, sanitaires soient intégrés dans toutes les étapes de la chaîne de décision financière, par l’ensemble des acteurs du financement de l’économie. Pour reprendre la formule de Larry Fink, le patron de BlackRock « nous savons que le risque climatique est un risque d’investissement ».

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent s'orienter dans un métier proche du vôtre ?

Mon seul conseil est de rester perméable aux autres. Connaître la règle de droit n’est qu’une partie de mon métier ; à côté de la règle de droit, il y a des faits, des personnes, des environnements différents : je dois donc les découvrir, les écouter et les comprendre. Ce qui implique d’être curieuse, de m’intéresser à autre chose que la règle de droit : la finance, l’ingénierie, le marketing, les ressources humaines, la logistique …

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

MBA Finance et e-Contrôle des risques (MBA2)

Admission admissions bac +4/5, initial, apprentissage ou professionnalisation 12 mois
Rentrée(s)
Janvier / Octobre
Description : 
Afficher la description
Ce MBA (alternance possible) délivre un titre de niveau I. Il forme les futurs experts en finance pour évolueront rapidement au sein des secteurs de la finance, de la prévoyance ou de la mutualité. Titre de "expert en ingénierie financière".

MBA Finance (MBA1)

Admission admissions bac +3, initial, apprentissage ou professionnalisation 24 mois
Rentrée(s)
Janvier / Octobre
Description : 
Afficher la description
Donner aux étudiants l’ensemble des fondamentaux dans les domaines de la gestion, de la finance d’entreprise, des techniques bancaires et des marchés financiers. Il leur permet aussi de maîtriser les principaux outils et méthodes nécessaires à une poursuite des études dans l’un des 3 MBA fonctionnels dans le secteur de la finance et de la gestion.

© Copyright 2020 MBA ESG - Mentions légales