« Le MBA m’a aidée à trouver un poste ! »

Image Léa Monsenego

Léa Monsenego, âgée de 26 ans, a étudié dans une école de commerce pendant cinq ans. Diplôme en poche, elle rejoint le MBA Finance et e-contrôle de risques aux MBA ESG. Aujourd’hui, elle est en alternance chez Prisma Media au poste d’Assistante contrôle interne.

Travailler dans la finance : un métier diversifié

Cela fait neuf mois que Léa travaille au sein de Prisma Média. Elle a trouvé ce contrat grâce à Job Teaser, site d’emploi dédié aux jeunes en recherche d’emploi, stage ou alternance. Au poste d’Assistante contrôle interne, son quotidien est rythmé par divers contrôles à réaliser tout au long de l’année : contrôles comptables, RH, opérationnels, informatiques. Son rôle est de vérifier que le processus soit bien respecté, soit à jour et le cas échéant, elle propose des pistes d’amélioration. Le but de la profession est de garantir la sécurité et la pérennité de Prisma Media. Ce métier « touche à tout » permet d’appréhender l’entreprise sous tous ses angles.Très heureuse de son alternance au sein de l’entreprise, elle aimerait être embauchée comme salariée à temps plein.

Pour réussir en finance, les compétences et qualités sont multiples : avoir un bac +5 minimum, être issu.e d’une école de commerce, ingénieur, DCG etc. Il est important de gagner en expérience à l’aide de différents stages ou professions. En termes de qualités, Léa insiste sur l’aisance avec les chiffres, être capable d’expliquer les comptes à son supérieur. Etre curieux et alimenter sa culture générale reste indispensable pour elle. Ce qui fait toute la différence est de rester au courant des informations géopolitiques et économiques.

Le MBA : un « boost » pour sa carrière professionnelle

En 2021, Léa décide de s’inscrire au MBA Finance et e-contrôle des risques pour diverses raisons. Eprouvant quelques difficultés à trouver un emploi, elle décide de reprendre les études pour se spécialiser. Elle souhaite acquérir certaines compétences qu’elle n’avait pas dans l’objectif d’obtenir des postes qui l’intéresse.

Elle reconnait que le MBA a été bénéfique pour acquérir des bases qu’elle n’avait pas en comptabilité avancé, fusion-acquisition et fiscalité, matières qu’elles n’avaient pas pu approfondir lors de ses études antérieures. Découvrir des outils d’analyse financière type Bloomberg, progresser dans certains logiciels comme Excel VBA constituent des compétences techniques très utiles pour la suite de sa carrière. L’alternance en parallèle, lui a permis de gagner en expérience pour une profession difficilement accessible hors cursus. Le diplôme était idéal pour bénéficier d’un profil « expert » dans le domaine et avoir de l’expertise dans le milieu.

Le conseil de Léa

« Notre génération vit dans un monde bien plus complexe et malheureusement plus sombre que celui de nos parents ou grands-parents, mais nous sommes également bien plus débrouillards et créatifs et avons accès à une quantité incroyable d’infos et de ressources qui n’existaient pas il y a 20 ans. Donc n’hésitez pas à suivre votre instinct et candidatez à des postes même si cela vous semble inaccessible de prime abord. »

 

Vous aussi, vous seriez intéressé.es par le MBA Finance et e-contrôle des risques ?

Vous pouvez assister au Forum d’admission à distance. Il est possible également de candidater en ligne, télécharger la brochure ou le dossier de candidature.

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

MBA Finance et e-Contrôle des risques (MBA2)

Admission admissions bac +4/5, initial, apprentissage ou professionnalisation 12 mois
Rentrée(s)
Janvier / Octobre
Description : 
Afficher la description
Ce MBA (alternance possible) délivre un titre de niveau I. Il forme les futurs experts en finance pour évolueront rapidement au sein des secteurs de la finance, de la prévoyance ou de la mutualité. Titre de "expert en ingénierie financière".

© Copyright 2020 MBA ESG - Mentions légales