Régisseur son : comment le devenir ?

Le régisseur son s’occupe de l’exploitation et de la supervision de la partie sonore des spectacles, des manifestations et des événements. Il se charge également de la coordination et de la gestion des moyens matériels et humains qui lui sont confiés. Voici les informations pour devenir régisseur son. Découvrez notre MBA Production musicale.

Devenir régisseur son

En matière de production musicale, le régisseur son ou technicien du son est le responsable des activités musicales et sonores. Après le briefing du projet, il est engagé du début jusqu’à la fin du spectacle ou de la représentation. En relation constante avec la régie, le producteur et les artistes, il s’occupe de l’aspect sonore dans ses moindres détails. Il a donc l’œil (et l’oreille) sur tout. Après l’installation du matériel audio, le régisseur son réalise tous les tests nécessaires pour vérifier la fiabilité ainsi que la qualité du matériel. Il est de la première importance de tout prévoir pour ne laisser aucune place à l’improvisation le jour J. Il lui arrive également de travailler en studio pour mixer ou enregistrer un son. Ses autres missions consistent à :

  • Concevoir et réaliser les effets techniques ;
  • Encadrer les personnes sous sa responsabilité ;
  • Garder un œil sur l’évolution technologique du matériel et de l’équipement scéniques 
  • Participer au confort et aux conditions d’accueil du public.

Egalement appelé ingénieur du son, le régisseur son est minutieux et organisé. Il doit être en mesure de diriger son équipe tout en sachant déléguer les tâches. Les autres qualités du régisseur son sont l’endurance et la résistance, combinée à la maîtrise de la communication. En raison de la diversité des situations, il sait s’adapter avec patience et calme. Dans ce métier du son, les régisseurs sont généralement des intermittents qui alternent périodes d’activité et chômage. Malgré tout, leur travail est enrichissant et l’évolution vers le poste de directeur de production est aisée. En tant que débutant, un régisseur son touche mensuellement environ 2 000 euros. 

Dans cet établissement, le MBA Production musicale est la formation à suivre pour embrasser la carrière de régisseur son. Elle garantit l’acquisition des compétences managériales et techniques indispensables aux activités musicales et audiovisuelles. De plus, grâce au programme mis en place l’étudiant dispose à la fin de son cursus des connaissances nécessaires pour travailler dans la musique et le show-business. Les candidats concernés par cette formation sont ceux qui sont titulaires d’une licence en sciences économiques, en droit, en communication, en cinéma, en musique, en journalisme…

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

MBA Production Musicale (M1)

Admission bac+3 ou rythme alterné
Rentrée(s)
Octobre
Description : 
Afficher la description
Le rayonnement culturel international de la France n’est plus à démontrer.

© Copyright 2019 MBA ESG - Mentions légales