Ecole d'ingénieur du son : les débouchés possibles

Parmi les différents métiers de l’industrie musicale, l’ingénieur du son occupe une place centrale. Il se présente comme l’oreille des plateaux des studios d’enregistrement ou de cinéma. Le point sur ce métier et ses débouchés. Le métier d'ingénieur du son vous intéresse : découvrez notre MBA Production Musicale

 L'ingénieur du son

Egalement appelé chef opérateur son, l’ingénieur du son est un technicien qui se spécialise dans la production sonore. Ses fonctions consistent à enregistrer, à mixer et à garantir la qualité des différentes productions. Il est à la fois technicien et artiste, et associe la pratique musicale aux nouvelles technologies. Son intervention touche le cinéma, la production artistique, le théâtre ainsi que les spectacles en salle. Dans l’industrie musicale, ce métier du son nécessite une étroite collaboration avec le producteur, le réalisateur et l’artiste. Il s’agit de définir avec précision les solutions techniques afin de s’assurer d’une prise de son optimale. Le statut de l’ingénieur du son est généralement celui d’intermittent du spectacle. En matière de compétences, il lui faut être :

  • Attentif aux réglages et aux accords. La vitesse de réaction aux demandes est une qualité essentielle.
  • Imaginatif, pour trouver les solutions afin d’obtenir les effets sonores exigés dans la réalisation des enregistrements.
  • Curieux pour s’adapter aux évolutions du marché et des technologies. S’informer et se documenter sont des nécessités pour l’ingénieur du son. 

 

Le poste d’ingénieur du son est généralement proposé par les entreprises de production de télévision, de cinéma et de spectacles. Dans certains cas, un ingénieur du son est recruté pour les spectacles ponctuels : comédies musicales, concerts… À noter que la grande majorité des nouveaux diplômés trouvent rapidement un poste. Sur le plan salarial, un ingénieur du son travaillant dans le service public touche entre 1 600 et 2 500 euros par mois. Dans l’audiovisuel, une semaine de 35 h est payée 1 500 euros. 

 Les formations pour devenir ingénieur du son

Pour devenir ingénieur du son, suivre une formation ingénieur du son / formation en audiovisuel est souvent indispensable. À l’MBA ESG, trois cursus permettent d’exercer le métier d’ingénieur du son : 

  • Le MBA Production audiovisuelle et musicale (M1) ;
  • Le MBA Production audiovisuelle (M2) ;
  • Le MBA Management de la production musicale et développement d’artiste. 

Toutes ces formations sont orientées vers l’acquisition des fondamentaux ainsi que des bases nécessaires pour devenir ingénieur du son. De plus, les étudiants y suivent des cours pour la gestion de ce qui a trait au monde de l’audiovisuel.

 

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

MBA Production Musicale (MBA1)

Admission bac+3 ou rythme alterné
Rentrée(s)
Octobre
Description : 
Afficher la description
Le rayonnement culturel international de la France n’est plus à démontrer.

© Copyright 2019 MBA ESG - Mentions légales