Dans quel secteur le big data est-il utilisé?

Quels sont les secteurs Big Data

Devenu incontournable avec l’utilisation massive du numérique, le Big Data représente en 2014 un marché de près de 183 milliards de dollars. Tour d’horizon des différents secteurs qui tirent profit de ce marché colossal.  

1. Le marché des logiciels analytiques et BI 

Les fournisseurs de logiciels figurent parmi les acteurs clés du Big Data. Ils profitent largement de la révolution Big Data pour proposer des solutions adaptées aux besoins des entreprises.

D’après les statistiques publiées par Apps Run the World, le marché des applications analytiques et Business Intelligence (BI) ne cesse d’évoluer pour atteindre en 2015 un chiffre d’affaires de 11,6 milliards de dollars, soit 4% de plus qu’en 2014. Ce chiffre prodigieux représente les revenus de licence, de maintenance et de souscription engrangés par les entreprises de ce secteur.

Force est de constater que les fournisseurs traditionnels de solutions IT dominent largement ce marché. SAP fait ainsi figure de leader avec près de 10% des parts, suivi par SAS avec 9%, IBM avec 8%, Oracle avec 7% et Microsoft qui en compte 5%. 

2. Le marché du Big DataCloud 

Certaines entreprises se spécialisent dans le Cloud computing en proposant des services à la demande. Ces spécialistes du Cloud mettent ainsi à la disposition de leurs clients des ressources informatiques partagées, mais configurables. Il en est ainsi d’Amazon Web Services qui présente à ses utilisateurs des bases de données et différents services Cloud facturés 5000 dollars de l’heure. Cette filiale du géant américain de la vente en ligne occupe le haut du classement sur ce marché avec 31% des parts contre 11% pour Microsoft et 7% pour IBM.

D’après les prévisions du cabinet IDC, d’ici 2020, le marché des solutions basées sur le Cloud augmentera environ 4,5 fois plus vite que celui des solutions mises en place en interne dites «on-premises». En effet, les données statistiques publiées par IDC pour l’année2015 montrent une augmentation des revenus des services Cloud de 26,5% contre une baisse d’environ 1,4% pour les solutions «on-premises». 

3. Le marché du conseil 

De plus en plus de cabinets de consultance traditionnels investissent le marché du Big Data, notamment le cabinet EY (ex :  Ernst & Young), un des 4 leaders mondiaux de l’audit financier. Les postes les plus recherchés sont ceux de CDO (chief data officer).

En 2015, le cabinet a racheté Bluestone Consulting comptant 120 experts en gestion de base de données. Comme le dit clairement Marc Chemin de Capgemini, l’explosion du Big Datatransforme le métier des consultants qui ne veulent pas disparaître.

En 2015, le marché valait 1,8 milliard de dollars, et les prévisions tablent sur une croissance de 31% par an, soit près de 7 milliards de dollars en 2020.  

En savoir plus :

Le Big Data, qu'est-ce que c'est ?