Quels débouchés après un MBA Supply Chain ?

Quels débouchés après un MBA Supply Chain ?

Essentielle pour améliorer la compétitivité des entreprises grâce à une gestion efficace de leur chaîne logistique, la supply chain offre aujourd’hui de nombreux débouchés professionnels. Un diplôme comme le MBA Supply Chain Management du MBA ESG est indispensable pour accéder à ces métiers. 

Supply chain : les secteurs qui embauchent !

Avec l’évolution rapide des technologies de l’information, mais aussi des stratégies de production, d’approvisionnement et de distribution, la supply chain offre un vaste choix de métiers. Que ce soit en termes de maîtrise des coûts ou de satisfaction des clients, ce processus constitue aujourd’hui un enjeu primordial pour les entreprises. Ainsi, des structures issues de secteurs variés cherchent à améliorer le pilotage de leur supply chain. Parmi ces secteurs, l’on retrouve entre autres l’e-commerce, l’agroalimentaire, l’aéronautique ou encore l’industrie automobile. Pour que les candidats puissent saisir les opportunités des secteurs porteurs d’emploi, être titulaire d’un diplôme adéquat comme le MBA Supply Chain Management du MBA ESG est requis. 

Les débouchés de la supply chain

Avec un MBA Supply Chain Management en poche, les jeunes diplômés peuvent accéder à différents métiers : 

Supply Chain manager

Parmi les débouchés de ce diplôme se trouve le métier de supply chain manager. Les missions confiées à ce professionnel incluent la coordination et la gestion de manière transversale des flux d’informations et de marchandises au sein de l’entreprise. Il se charge entre autres de la définition de la stratégie de la chaîne logistique de son département. Il vise principalement à synchroniser et à optimiser l’ensemble des différents maillons de la chaîne logistique. Son salaire varie de 2 500 € à 5 000 € bruts par mois en fonction de son expérience. 

Consultant logistique

Le consultant logistique travaille aussi bien en indépendant qu’au sein d’un cabinet de conseil. Sa mission principale consiste à fournir son expertise en logistique à ses clients afin de les aider à optimiser leur chaîne logistique en termes de coût et de délai. Il les assiste dans la gestion de leur processus de planification, d’acheminement et de stockage. Ce spécialiste perçoit entre 2 500 € et 3 000 € bruts par mois. 

Chef de projet industriel

Les titulaires d’un MBA Supply Chain Management peuvent aussi prétendre au poste de chef de projet industriel. Ce dernier se charge de la gestion de l’intégralité d’un projet de système de production. Il intervient dès la conception du projet jusqu’au reporting final. Pilotage des activités, élaboration des budgets ou encore le contrôle du déroulement du projet figure entre autres parmi ses missions. En début de carrière, sa rémunération tourne autour de 3 000 € bruts par mois. 

Directeur des opérations

Le directeur des opérations est celui qui garantit les résultats qualitatifs et quantitatifs de l’entreprise. Son principal objectif est d’assurer la hausse du chiffre d’affaires et de la rentabilité de la structure. L’élaboration de la stratégie commerciale et la promotion des opérations figurent parmi les tâches qui lui incombent. Ce spécialiste perçoit en moyenne un salaire de 3 000 € brut par mois. 

Responsable du système d’information logistique

Le MBA Supply Chain Management permet également d’occuper le poste de responsable du système d’information logistique. Ce spécialiste veille à la performance et à l’optimisation du système d’information relatif à la chaîne logistique de l’entreprise. Son principal objectif est de s’assurer que l’ensemble du système d’information soit en adéquation avec les objectifs de l’établissement. En moyenne, il gagne environ 6 000 € brut par mois. 

Directeur des approvisionnements

Le directeur des approvisionnements se charge de définir la stratégie d’achat d’une entreprise et s’assure de la mettre à exécution. Ses missions comprennent entre autres l’organisation et le management du service approvisionnement. La négociation auprès des fournisseurs, le pilotage des process ainsi que le contrôle de la partie financière figurent parmi ses tâches.