Travailler dans un studio d’enregistrement : les caractéristiques

Pour faire de la musique, passer dans un studio d’enregistrement est une étape nécessaire. En effet, ce dernier dispose du matériel nécessaire pour optimiser la qualité sonore. Tour d’horizon des métiers y afférents. Découvrez notre MBA Production Musicale.

Travailler dans un studio d'enregistrement

Enregistrer de la musique et des effets sonores, telle est l’utilité d’un studio d’enregistrement. Il se divise en différentes salles :

  • Le studio d'enregistrement lui-même qui doit disposer d’une excellente isolation phonique, d’un traitement acoustique optimal et d’une ventilation silencieuse. Les sons y sont enregistrés avec des microphones.
  • La régie qui est équipée de magnétophones, de tables de mixage et d’enceintes afin de restituer les différents enregistrements. Divers outils de traitement du son y sont également présents, comme des plugins et des périphériques. L'ingénieur du son y manipule, enregistre et mixe les sons. 
  • La cabine qui est reliée à la régie. C’est dans cette salle que les artistes enregistrent leurs morceaux. Le son qui y est capté est directement traité par la régie.
  • Un studio d'enregistrement qui dispose également d'un local technique pour entreposer les équipements bruyants nécessitant une température constante. 

Il est par ailleurs possible de travailler dans la musique depuis chez soi. Pour ce faire, le studio d'enregistrement doit être installé à domicile. Les appareils nécessaires sont une carte son, un ordinateur, des enceintes amplifiées, un clavier et un micro. 

Dans l'industrie musicale, et plus particulièrement dans un studio d'enregistrement, les métiers du son sont variés. 

L'ingénieur du son et l'éditeur de musique sont les spécialistes des équipements et des métiers se rapportant à la production sonore. L'ingénieur du son se charge d'enregistrer, de mixer et de garantir la qualité des productions. Quand il opère en studio, l'ingénieur du son est le chef d'orchestre qui supervise toutes les opérations. Il s'occupe de l'homogénéisation de la production audio. Pour exercer ce métier, il importe de bénéficier d'un savoir-faire à la fois technique, artistique et musical. Sur le plan salarial, un ingénieur du son qui débute touche en moyenne 1 650 euros par mois. 

En ce qui concerne le mixeur, il se charge de l'arrangement du son ainsi que de l'image. Il mélange les effets sonores (ambiances, bruitages et voix) pour apporter de l'émotion au montage audio final. Ce métier exige d’avoir une oreille musicale ainsi qu'un sens esthétique développé. Malgré sa créativité et son autonomie, il doit s'adapter au travail en équipe. Un débutant perçoit entre 800 et 1 000 euros par semaine.

 

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

MBA Production Musicale (MBA1)

Admission bac+3 ou rythme alterné
Rentrée(s)
Octobre
Description : 
Afficher la description
Le rayonnement culturel international de la France n’est plus à démontrer.

© Copyright 2019 MBA ESG - Mentions légales