Industrie musicale : tout savoir sur le secteur

L’industrie musicale regroupe toutes les activités ayant trait à la production de titres obtenus à travers un processus industriel. Ce concept, dans son acception élargie, inclut également les médias audiovisuels. Découvrez notre MBA Production Musicale.

L'industrie musicale

Dans l’industrie de la musique, différentes activités interdépendantes et complémentaires sont mises en œuvre pour aboutir à la commercialisation d’un produit final, qu’il soit matériel ou immatériel. Divers accords ont été signés pour les publicités entre les producteurs phonographiques, les télévisions et les radios. L’industrie musicale englobe plusieurs phases : 

  • création avec les auteurs, compositeurs et paroliers ;
  • édition avec le publishing ;
  • production phonographique avec l’enregistrement.

Les métiers de l’industrie musicale

Le domaine de l'industrie musicale comprend 4 grands métiers :

- L’agent artistique s’occupe du lancement, du suivi et de l’orientation d’un artiste. Il joue un rôle crucial dans la carrière et la notoriété de celui ou celle qu’il représente. Pour dénicher de nouveaux talents, il se rend régulièrement dans les castings et autres spectacles de quartier. Pour exercer ce métier, il importe d’être sensible, de disposer du sens de l’organisation, de jouir d’une excellente résistance physique et d’être disponible. Le salaire de l’agent artistique est fonction des contrats qu’il décroche. En règle générale, il perçoit environ 10 % de la rémunération de l’artiste qu’il représente.

- L’attaché de presse promeut un artiste. Son rôle consiste à « placer » son protégé dans les émissions de radio et télévision, dans la presse écrite ou sur Internet. Par ailleurs, il fait en sorte que les morceaux de l’artiste passent sur les ondes radio et les émissions télévisuelles. Ce métier nécessite d’être autonome, méthodique, persuasif, curieux et surtout intéressé par le monde musical. Dans une agence importante, l’attaché de presse perçoit mensuellement environ 1 900 euros.

- Comme son nom l’indique, le directeur de festival s’occupe de tout ce qui concerne son projet. Il gère les contrôles administratifs, juridiques et budgétaires. Pour ce métier, il faut savoir coordonner les équipes, maîtriser la communication et anticiper les besoins logistiques. Il est rémunéré à hauteur de 2 200 euros par mois. 

- Le producteur de musique prend en charge le financement ainsi que la commercialisation des enregistrements. Les compétences requises sont l’esprit entrepreneurial, la persévérance et la sensibilité musicale. Côté salaire, un producteur de musique gagne aux alentours de 3 000 euros par mois. 

Dans une plus large mesure, travailler dans la musique (industrie musicale) englobe les métiers du son (comme ingénieur du son) et nécessite de suivre une formation audiovisuelle.

 

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

MBA Production Musicale (MBA1)

Admission bac+3 ou rythme alterné
Rentrée(s)
Octobre
Description : 
Afficher la description
Le rayonnement culturel international de la France n’est plus à démontrer.

© Copyright 2019 MBA ESG - Mentions légales