Devenir Contrôleur Financier

Controleur financier - MBA ESG

Le contrôleur financier est un rouage essentiel de son entreprise en ce qu'il supervise tout son volet comptable. Il endosse alors de nombreux rôles, se muant tour à tour en analyste prévisionnel et en gestionnaire budgétaire. Au cœur des enjeux financiers de sa structure, le métier de contrôleur financier requiert alors une solide formation.

Pourquoi choisir MBA ESG ?

picto_expertise_pedagogique

Plus de 35 ans d’expertise
pédagogique

diplome certifiés

Titres certifiés de niveau 7
reconnus par l'État

anciens étudiants

Plus de 20 000 Alumni

MBA ESG classement

20 MBA ESG
classés Meilleurs masters par Eduniversal

entreprise partenaires

1 700 entreprises 
nous font confiance

Contrôleur financier : un rôle pivot

Le rôle premier d'un contrôleur financier consiste à contrôler les comptes, les dépenses et la trésorerie de son entreprise. Comptable d'une bonne gestion administrative comme budgétaire, il se charge de garantir la fiabilité et la régularité des opérations eu égard aux normes en vigueur. Il mobilise pour ce faire de nombreux outils de contrôle, d'audits en vérifications budgétaires. En cas de dysfonctionnement, il lui appartient de définir des actions correctives.

Cet analyste de gestion transmet en parallèle des analyses économiques et financières à sa direction générale de manière à mieux ajuster la stratégie globale de son entreprise. Il épluche donc chiffres d'affaires comme comptes clients et comptes de résultat. De là, il affine ses recommandations en matière de gestion financière et de démarches administratives afin d'aider à la prise de décision de son directeur des opérations. Le contrôleur coopère également étroitement à l'élaboration du budget avec divers pôles internes (services commerciaux, ingénieurs, etc.).

Les compétences du contrôleur financier

Bagage technique

Aussi bien expert-comptable que conseiller financier, le contrôleur financier a une appétence prononcée envers les secteurs de la finance et de l'économie. À ce titre, il n'a pas son pareil avec les chiffres. Il sait aussi manier les mots au moment de rédiger des rapports et analyses écrits. Ses connaissances en comptabilité analytique s'assortissent également d'un solide esprit de synthèse. En sa qualité de gestionnaire, une bonne maîtrise des outils informatiques de gestion (Hyperion, Access, SAP, etc.) est un autre prérequis.

Qualités relationnelles et adaptabilité

Le contrôleur financier exerce au contact de nombreux collaborateurs sous la houlette de sa direction financière. Il se dote donc d'excellentes capacités de communication, conjuguant force de proposition et sens de l'écoute. Il se montre aussi adaptable au moment de faire face à des situations tendues ou difficiles. Par ailleurs, ce contrôleur de gestion peut être amené à s'exprimer en anglais fréquemment selon l'entreprise pour laquelle il exerce. Au sein d'un grand groupe international, il se déplace ainsi régulièrement à l'étranger afin de rendre visite aux filiales locales.

Quelle formation privilégier pour devenir contrôleur financier ?

La plupart des contrôleurs financiers sont titulaires d'un diplôme de niveau bac+5, voire bac+6. Au préalable, une formation DCG (diplôme de comptabilité et gestion) permet de préparer un diplôme d'études supérieures comptables et financières ou DESCF.

À l'issue d'un premier cycle en gestion-finance ou comptabilité, de nombreux diplômés se tournent vers une poursuite d'études universitaires en master avec mention contrôle de gestion et audit organisationnel. Le cas échéant, il leur est possible de postuler en doctorat en sciences de gestion.

Alternativement, les écoles de commerce et écoles supérieures d'ingénieurs offrent des formations approfondies en gestion et expertise comptable. Certains établissements offrent des cursus axés sur l'audit ou le contrôle de gestion. Voies d'excellence, ces grandes écoles souvent prestigieuses délivrent des diplômes fortement valorisés par les recruteurs en master, mastère spécialisé ou MBA.

MBA Audit et contrôle de gestion (MBA1)

Direction Administrative et Financière - MBA 1
Rentrée

Octobre / Janvier

Admission

Bac +3

Rythme

Initial, Apprentissage ou professionnalisation 24 mois

Découvrir

MBA Audit et Contrôle de Gestion (MBA2)

Direction Administrative et Financière - MBA 2
Rentrée

Octobre / Janvier

Admissions

Bac +4/5

Rythme

Initial, Apprentissage ou professionnalisation 12 mois

Diplôme

Expert(e) en contrôle de gestion et audit de niveau 7

Classement

7ÈME

Découvrir

Executive MBA Audit et Contrôle de Gestion Part-time

Direction Administrative et Financière - EMBA
Rentrée

Janvier

Admissions

Pour les professionnels

Diplôme

Expert(e) en contrôle de gestion et audit de niveau 7

Découvrir

MBA Finance (MBA1)

Direction Administrative et Financière - MBA 1
Rentrée

Octobre / Janvier

Admissions

Bac +3

Rythme

Initial, Apprentissage ou professionnalisation 24 mois

Découvrir

MBA Finance et e-Contrôle des risques (MBA2)

Direction Administrative et Financière - MBA 2
Rentrée

Octobre / Janvier

Admission

Bac +4/5

Rythme

Initial, Apprentissage ou professionnalisation 12 mois

Diplôme

Expert en finance d’entreprise de niveau 7

Découvrir

Insertion professionnelle, salaire et évolution du contrôleur financier

Les débouchés abondent pour les futurs contrôleurs financiers au sein de cabinets d'audit ou de bureaux comptables supervisant plusieurs portefeuilles clients. Les employeurs se comptent aussi parmi les banques d'investissement, les grands groupes, et même les ONG et fondations. Une première expérience professionnelle s'avère toutefois cruciale avant d'accéder à ce poste convoité, en qualité d'assistant au sein d'un cabinet d'expertise comptable par exemple.

L'expérience du contrôleur financier et son secteur d'activité influent également considérablement sur sa rémunération. En moyenne, cependant, un contrôleur débutant peut espérer percevoir 4000 € bruts mensuels. Son salaire peut ensuite excéder 8000 € bruts par mois au fil de sa carrière.

infographie salaire contrôleur financier

Fort de plusieurs années de métier, le contrôleur financier est amené à évoluer vers un poste de directeur administratif et financier ou de directeur du contrôle de gestion. Son profil peut également attiser l'intérêt d'un cabinet de consulting privé.

Le contrôleur financier est une pièce maîtresse du suivi administratif et financier de son entreprise. Ce poste à fortes responsabilités nécessite donc de solides acquis dans des domaines aussi variés que la comptabilité, la fiscalité ou encore les mathématiques financières. C'est pourquoi MBA ESG vous propose un MBA audit et contrôle de gestion mêlant fondamentaux techniques et enseignements transversaux de haut niveau. En alternance ou en formation initiale, le parcours s'émaille de stages, conférences et rencontres professionnelles afin de mieux assurer votre employabilité en sortie d'études.

Téléchargez la brochure

Venez nous rencontrer

18

avril

Forum d'admission
Je m'inscris

20

avril

Forum d'admission
Je m'inscris

25

avril

Portes ouvertes
Je m'inscris

23

mai

Portes ouvertes
Je m'inscris