Venez vivre à l'heure des MBA ESG  !

Le service des admissions

sera ravi de répondre à vos questions

Je prends RDV

Participez au forum

pour accélérer votre admission ! Places limitées !

Je m'inscris

Participez à nos Portes ouvertes

Rencontrez-nous !

Je participe

Métier Data Analyst : comment se former ?

La définition du poste de Data Analyst diffère sensiblement selon les entreprises. Il est parfois assimilé à tort au Data Scientist. Le Data Analyst interprète les données du Big Data. Il en extrait des informations utiles pour les équipes métiers de son entreprise. Pour cela il utilise des outils statistiques et mathématiques généralement conçus par les Data Scientists. Il est capable de formuler des hypothèses, de les tester et de détecter des tendances utiles à la prise de décisions opérationnelles. Ses analyses peuvent par exemple avoir pour objectif d’évaluer l’efficacité d’une campagne commerciale, de contribuer à affiner la stratégie marketing (ciblage, segmentation…), de faire des prévisions de ventes fines, d’optimiser une chaîne logistique, d’évaluer des risques ou de mettre en évidence des opportunités. Il synthétise les résultats, élabore des reportings souvent sous forme de data visualisation pour les présenter et les rendre compréhensibles à tous, mêmes aux non-initiés à la data. Il est en lien avec les différentes équipes métiers de l’entreprise - marketing, finance, commercial, R&D, direction générale… - pour recueillir leurs besoins et intégrer l’exploitation de la data à leurs activités afin d’améliorer les performances.

Par ailleurs, il collabore avec les développeurs, le Data Steward et le Data Scientist pour optimiser l’extraction, le traitement, l'analyse et la visualisation de la data. Il est l’aise avec les statistiques et les outils de modélisation mais il possède surtout un fort esprit critique et une capacité à bien contextualiser ses études pour mener des analyses pertinentes. Il sait gérer des sujets divers et s'adapter à une multitude d’interlocuteurs. Il connaît de plus très bien le contexte réglementaire de la data. S’il a une appétence pour le management, il peut évoluer vers le poste de Chief Data Officer.

Je vois une évolution des métiers de la data de moins en moins technique. Les données sont collectées depuis dix ans. Les infrastructures de circulation de l’information ont donc atteint un bon niveau de maturité et ne vont pas demander d’évolution technologique majeure.

Les métiers de demain reposeront plus sur des compétences de compréhension et d’utilisation efficace de la data, avec rapidité et agilité. Je vois se développer des métiers hybrides entre le data scientist et le responsable marketing.

Nous recherchons des collaborateurs souples, ouverts, curieux, rigoureux et agiles. Ils doivent en permanence renouveler leurs connaissances, s’ouvrir aux nouvelles techniques, comprendre les nouveaux besoins en terme d’expérience client sur un site web mais aussi en magasin car il existe de plus en plus un parcours entre le digital et le physique. Ils doivent aussi avoir une vraie vision marketing : à quoi sert la donnée collectée ? comment vais-je l’exploiter pour mieux appréhender la population à laquelle je parle et mieux préparer les contenus que je leur propose ? Ils doivent aussi être capables de dialoguer avec un directeur marketing ou un directeur commercial.

Christophe Convert, Directeur du Data Management de Bees Consulting

Pour se former au poste de Data Analyst

Digital et Technologies - MBA 2

MBA Big Data et intelligence artificielle (MBA1)

MBA ESG - étudiants - amsterdam - study tour
Rentrée

Janvier, Octobre

Admissions

Bac+3

Rythme

Rythme alterné

Découvrir
Digital et Technologies - MBA 2

MBA Intelligence artificielle – Chef de projet IA (MBA2)

MBA Intelligence artificielle – Chef de projet IA  (MBA2)
Rentrée

Octobre

Admissions

Bac+4/5

Rythme

Rythme alterné

Découvrir

Téléchargez la brochure et le dossier de candidature

MBA ESG - dégradé - Background